Un bel album reflétant une douce complicité entre une mère et sa fille facétieuse qui adore se cacher. Commence alors une narration visuelle reposante qui nous donne le sourire, on sent l’amour illimité.

La grande illustratrice polonaise, Iwona Chmielewska, n’en est pas à son coup d’essai. En effet, ses ouvrages à succès ont reçu des prix prestigieux : la Pomme d’or de la Biennale de l’Illustration de Bratislava, trois Bologna Ragazzi Award et le Grand Prix de la Culture du Mexique. Un palmarès qui a de quoi faire rougir !

Les images qu’elle offre aux lecteurs vont bien au-delà d’une simple traduction du texte, elles apportent douceur, rêverie et sont une porte directe vers son univers artistique.
Cette histoire, construite grâce à des patchworks et collages divers, joue sur les notions de visible et caché, d’intérieur et extérieur, ce qui nous permet de comprendre l’existence d’un revers du décor même chez une petite fille.

Que ce que l’on voit en surface n’est certainement pas ce que nous sommes. Les symboles sont nombreux et servent au message de fond, la véritable nature de cette fille est dévoilée par le biais de comparaisons avec les qualités d’animaux. Le tout et son contraire, elle est maladroite et agile à la fois, douce et redoutable, etc.

Cet album est une référence concernant des notions dont il est notre devoir, en tant qu’adultes, de développer chez les plus jeunes, à commencer par la bienveillance et l’ouverture d’esprit.

Le dénouement est présenté en une page délivrant une émotion certaine. Le tour est joué, Iwona Chmielewska a réussi haut la main à faire de ce livre une référence indéniable ainsi qu’un titre à partager au plus grand nombre.

~ En découvrir davantage :

https://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/iwona-chmielewska

https://www.youtube.com/watch?v=nPzYTYkDX2U&feature=youtu.be

Laisser un commentaire