* Un journal intime devenu public grâce à la maison d’édition montréalaise Pow Pow fondée en 2010 et occupant une place de choix dans le paysage de la BD québécoise.*

Invités à entrer, à pas feutrés, dans un pan douloureux de sa vie, Julie Delporte se donne et nous donne beaucoup avec ce roman graphique doux, sincère et authentique.

Le lecteur devient cet ami dont on a bien besoin dans les moments les plus compliqués. Véritable témoin et oreille attentive (ici, plutôt œil attentif), nous lui ouvrons le cœur et les bras lors de cette expérience partagée.

La rupture est un rite de passage presque obligé mais vécu de bien des manières. Elle dessine et annote la sienne, qui a déjà 10 années derrière elle, peut-être pour se prouver le chemin parcouru depuis. Nous faisons la rencontre d’une jeune femme peu sûre d’elle, des envies pleins la tête et le rêve d’être, un jour, une artiste. Ce qu’elle est devenue avec brio !

Ses pages pleines de couleurs montrent qu’au-delà de la douleur, silencieuse ou pas d’ailleurs, se retrouver soi et s’aimer pour ce qu’on est véritablement est le plus beau geste qui soit.

~ Pour faire plus ample connaissance :

https://editionspowpow.com/auteurs/julie-delporte/

Laisser un commentaire