✨ Lydie Dattas est poétesse depuis déjà bien longtemps… Ses mots sont cristallins, purs, beaux et émouvants.

Elle prend la parole telle une médiatrice entre la terre et le ciel. Elle nous tend la main et nous emmène avec elle, là-haut, dans un endroit de paix. Qu’il est bon de la lire et de se poser avec elle et pour soi. Pour se remplir de tout et finalement de rien.

🌙 Ce recueil rassemble des extraits de plusieurs de ses précédents recueils connus du lectorat, il a été publié en juin dernier par les éditions Gallimard, quel beau cadeau ! 😍

✨ Lydie Dattas a vingt ans lorsque ses poèmes tombent entre les mains du poète Jean Grosjean, lecteur chez Gallimard, qui la remarque. Dès lors, une correspondance s’entame entre eux et aboutit en 1970 à la publication au Mercure de France d’un premier livre, « Noone ».
Elle dépeint alors sa rencontre originelle avec la poésie et la lumière quand, âgée de trois ans, tombant malade, elle est confiée deux mois aux seuls soins d’une religieuse dont la bonté la sauve. Fille d’un organiste virtuose, elle s’interroge très tôt sur l’absence de femmes dans l’histoire de l’art.

🌙 Pour découvrir davantage son travail et son univers, je vous invite à cliquer sur ces liens :
https://www.printempsdespoetes.com/Lydie-Dattas

Laisser un commentaire