Une œuvre au cœur à corps

Grégoire Bouillier confère à son livre Le cœur ne cède pas une puissance électrique alors que les plombs du réel sautent. Faire sentir les pulsations du vivant face à nos morts successives. Marcelle Pichon ou l'autre nom d'un concert vertigineux dont la seule évocation du nom produit cette électricité atomique qu'on appelle littérature.

Continuer la lecture Une œuvre au cœur à corps
Interview de Last Train
Last Train (Sélection HD)

Interview de Last Train

Retrouvez l'interview qu'a accordée le groupe Last Train à Antoine et Christina avant leur concert le vendredi 23 septembre à l'occasion des trente du Noumatrouff. II est question entre autres de guitares électriques, de Christophe, de voitures, de portes à ouvrir, de Matrix,  de Virginie Despentes ou encore de connexion.

Continuer la lecture Interview de Last Train

Interview de Cochrane ( Thierry Cladé) : « Il ne faut pas oublier que pas mal de talents nationaux voire internationaux ont joué au Nouma avant de vraiment éclore ».

Pour ses trente ans, Le Noumatrouff voit les choses en grand et vous propose deux soirées le vendredi 23 et le samedi 24 septembre 2022 où les mots d'ordre seront plaisir, énergie et richesse musicale. On a posé sept questions à chacun des groupes, dont le groupe Cochrane.

Continuer la lecture Interview de Cochrane ( Thierry Cladé) : « Il ne faut pas oublier que pas mal de talents nationaux voire internationaux ont joué au Nouma avant de vraiment éclore ».

Interview de Parano (Marc-Antoine Vallori, chant) : « Je retiens la proximité avec les gens, la chaleur du club et de l’équipe du Nouma, toujours sympa, Pascal le régisseur en tête, un vrai roi de la déconne et de la connerie. »

Pour ses trente ans, Le Noumatrouff voit les choses en grand et vous propose deux soirées le vendredi 23 et le samedi 24 septembre 2022 où les mots d'ordre seront plaisir, énergie et richesse musicale. On a posé sept questions à chacun des groupes, dont le groupe Parano.

Continuer la lecture Interview de Parano (Marc-Antoine Vallori, chant) : « Je retiens la proximité avec les gens, la chaleur du club et de l’équipe du Nouma, toujours sympa, Pascal le régisseur en tête, un vrai roi de la déconne et de la connerie. »