Littérature

Découvrez toutes les actualités littéraires, nos chroniques ainsi que nos interviews d'écrivains. Nous abordons tous les styles de romans et nouvelles, quelle que soit la thématique.

Les articles récents

« Une existence sans précédent », Claire Fercak, aux éditions Verticales

Certain livres tombent là, comme inopinément et font un sens profond une fois installés, avec une foule de pages, de phrases, de pensées recopiées. Certains voyages sont une manière de partir sans la ramener, pour se trouver. "Une existence sans précédent" est de ces avancées personnelles, avec ses retours en arrière, fulgurante sans en avoir l'air, mais l'électricité. Un formidable voyage initiatique porté par une langue à l’inventivité juteuse et truculente, poétique et créative, qui jongle avec les idées reçues, les lieux communs ou inconnus, les souvenirs et pensées intimes, le réel. Pour "s’enfuir de soi", autant commencer par s’enfuir tout court. Prendre la tangente.

« L’Alligator albinos » de Xavier Person aux éditions Verticales

Qui est cet alligator albinos et de quoi est-il la clé ? Et si face au réel actuel, la littérature, la phrase belle à scander et la poésie alliant les vrais étaient vraiment d’une beauté à faire basculer les choses, ralentir le cours du temps et nous faire encore espérer ? Les images, les espérances, les traumatismes, le passé et le présent, le climat délétère et les souvenirs s'entrechoquent, les peurs impensables semblent pourtant réelles dans un monde en train de devenir fantomatique et pour sentir le temps, la pensée se kaléidoscopise. "Plus je pense, plus je pense."

« L’hôtel de la folie », David Le Bailly, aux éditions du Seuil

Comment et quand devient-on qui on est ? En quoi notre histoire familiale peut-elle nous constituer en partie et se transformer en questionnement voire enquête personnelle ? Dévoiler le passé, les non dits, les souvenirs, les photos… Dans "Hôtel de la folie" David le Bailly nous invite à regarder avec lui son passé familial, sa construction, à tenter de décrypter ce qui n’a pas été pleinement dit, dans un travail d’introspection documenté, journalistique, aussi. Un défi salvateur.

« Les chaînes sans fin », Histoire du tapis roulant, Yves Pagès, Zones, éditions La découverte

Une lecture nécessaire, en ces temps qui n'ont plus de sens, où avancer est illusoire. Un essai qui pourtant n'en a pas l'air, un exhaustivité parfois sourieuse, parfois révélatrice, une démonstration d'absurdité historique et sociétale, dont l'objectif nous apparaît, au fil des pages, : rien n’est jamais linéaire. Ce tapis roulant, qu'on ne remarque pas et qui est pourtant partout quand on sait lire le réel autrement, combinant mouvement et sur-place, a donné lieu à une foule d'absurdités dans le monde et à travers les époques, et cet essai le démontre humblement et brillamment.

« Déserter », de Mathias Enard, chez Actes Sud

Un récit empli de parallèles et de tangentes, de logique qui jongle entre les lignes du temps, les sentiments, les sensations, tout cela comme une mosaïque de voix travaillées, littérairement, logiquement, sciemment, scientifiquement par la question de l’éternel retour de la guerre et de la violence, comme une observation, des mots sur les maux et sur ce que la guerre fait au plus intime de nos vies. Un regard qui embrasse plusieurs vies, regard vif, alerte, comme un temps suspendu. Nécessaire, ces temps-ci.

"L'amour" de François Bégaudeau, aux éditions Verticales

"L'amour", titre simple, simple titre, une histoire banale, toute une vie ordinaire mais un talent d'écriture qui sous ses airs simples transmet une beauté quotidienne bien présente. Saisir l’insaisissable, comme une carte postale sociétale et désuète. Ce qui a été l'a été comme ça l'a été. C'est bien de le fixer, quelque part, en mots, en images. Remonter le fil du temps, d'objets, de films, de chansons, d'un milieu ouvrier à une autre, classe sociale, plus moyenne. Cinquante ans d'accompagnement, de vie commune, sans explosion, sans cri et sans rupture dans un petit roman. Un défi littéraire émouvant.

Les actualités littéraires

Vous souhaitez être mis au courant des infos littéraires de même que des futurs événements autour du livre ?
Vous êtes au bon endroit. C'est ici que les nouvelles de dernière minute et les rendez-vous se veulent libres et sauvages. Suivez l'actualité littéraire façon Cultures Sauvages.

« Une existence sans précédent », Claire Fercak, aux éditions Verticales

Certain livres tombent là, comme inopinément et font un sens profond une fois installés, avec une foule de pages, de phrases, de pensées recopiées. Certains voyages sont une manière de partir sans la ramener, pour se trouver. "Une existence sans précédent" est de ces avancées personnelles, avec ses retours en arrière, fulgurante sans en avoir l'air, mais l'électricité. Un formidable voyage initiatique porté par une langue à l’inventivité juteuse et truculente, poétique et créative, qui jongle avec les idées reçues, les lieux communs ou inconnus, les souvenirs et pensées intimes, le réel. Pour "s’enfuir de soi", autant commencer par s’enfuir tout court. Prendre la tangente.

« L’hôtel de la folie », David Le Bailly, aux éditions du Seuil

Comment et quand devient-on qui on est ? En quoi notre histoire familiale peut-elle nous constituer en partie et se transformer en questionnement voire enquête personnelle ? Dévoiler le passé, les non dits, les souvenirs, les photos… Dans "Hôtel de la folie" David le Bailly nous invite à regarder avec lui son passé familial, sa construction, à tenter de décrypter ce qui n’a pas été pleinement dit, dans un travail d’introspection documenté, journalistique, aussi. Un défi salvateur.

"L'amour" de François Bégaudeau, aux éditions Verticales

"L'amour", titre simple, simple titre, une histoire banale, toute une vie ordinaire mais un talent d'écriture qui sous ses airs simples transmet une beauté quotidienne bien présente. Saisir l’insaisissable, comme une carte postale sociétale et désuète. Ce qui a été l'a été comme ça l'a été. C'est bien de le fixer, quelque part, en mots, en images. Remonter le fil du temps, d'objets, de films, de chansons, d'un milieu ouvrier à une autre, classe sociale, plus moyenne. Cinquante ans d'accompagnement, de vie commune, sans explosion, sans cri et sans rupture dans un petit roman. Un défi littéraire émouvant.

Les chroniques littéraires

Besoin d'inspiration pour un titre, envie de découvrir de nombreux univers ou tout simplement de remplir sa pile à lire ?
Les chroniqueurs littéraires de Cultures Sauvages sauront répondre à votre fièvre de lecture, chacun avec son style sauvage.

« Une existence sans précédent », Claire Fercak, aux éditions Verticales

Certain livres tombent là, comme inopinément et font un sens profond une fois installés, avec une foule de pages, de phrases, de pensées recopiées. Certains voyages sont une manière de partir sans la ramener, pour se trouver. "Une existence sans précédent" est de ces avancées personnelles, avec ses retours en arrière, fulgurante sans en avoir l'air, mais l'électricité. Un formidable voyage initiatique porté par une langue à l’inventivité juteuse et truculente, poétique et créative, qui jongle avec les idées reçues, les lieux communs ou inconnus, les souvenirs et pensées intimes, le réel. Pour "s’enfuir de soi", autant commencer par s’enfuir tout court. Prendre la tangente.

« L’Alligator albinos » de Xavier Person aux éditions Verticales

Qui est cet alligator albinos et de quoi est-il la clé ? Et si face au réel actuel, la littérature, la phrase belle à scander et la poésie alliant les vrais étaient vraiment d’une beauté à faire basculer les choses, ralentir le cours du temps et nous faire encore espérer ? Les images, les espérances, les traumatismes, le passé et le présent, le climat délétère et les souvenirs s'entrechoquent, les peurs impensables semblent pourtant réelles dans un monde en train de devenir fantomatique et pour sentir le temps, la pensée se kaléidoscopise. "Plus je pense, plus je pense."

« L’hôtel de la folie », David Le Bailly, aux éditions du Seuil

Comment et quand devient-on qui on est ? En quoi notre histoire familiale peut-elle nous constituer en partie et se transformer en questionnement voire enquête personnelle ? Dévoiler le passé, les non dits, les souvenirs, les photos… Dans "Hôtel de la folie" David le Bailly nous invite à regarder avec lui son passé familial, sa construction, à tenter de décrypter ce qui n’a pas été pleinement dit, dans un travail d’introspection documenté, journalistique, aussi. Un défi salvateur.

« Les chaînes sans fin », Histoire du tapis roulant, Yves Pagès, Zones, éditions La découverte

Une lecture nécessaire, en ces temps qui n'ont plus de sens, où avancer est illusoire. Un essai qui pourtant n'en a pas l'air, un exhaustivité parfois sourieuse, parfois révélatrice, une démonstration d'absurdité historique et sociétale, dont l'objectif nous apparaît, au fil des pages, : rien n’est jamais linéaire. Ce tapis roulant, qu'on ne remarque pas et qui est pourtant partout quand on sait lire le réel autrement, combinant mouvement et sur-place, a donné lieu à une foule d'absurdités dans le monde et à travers les époques, et cet essai le démontre humblement et brillamment.

« Déserter », de Mathias Enard, chez Actes Sud

Un récit empli de parallèles et de tangentes, de logique qui jongle entre les lignes du temps, les sentiments, les sensations, tout cela comme une mosaïque de voix travaillées, littérairement, logiquement, sciemment, scientifiquement par la question de l’éternel retour de la guerre et de la violence, comme une observation, des mots sur les maux et sur ce que la guerre fait au plus intime de nos vies. Un regard qui embrasse plusieurs vies, regard vif, alerte, comme un temps suspendu. Nécessaire, ces temps-ci.

"L'amour" de François Bégaudeau, aux éditions Verticales

"L'amour", titre simple, simple titre, une histoire banale, toute une vie ordinaire mais un talent d'écriture qui sous ses airs simples transmet une beauté quotidienne bien présente. Saisir l’insaisissable, comme une carte postale sociétale et désuète. Ce qui a été l'a été comme ça l'a été. C'est bien de le fixer, quelque part, en mots, en images. Remonter le fil du temps, d'objets, de films, de chansons, d'un milieu ouvrier à une autre, classe sociale, plus moyenne. Cinquante ans d'accompagnement, de vie commune, sans explosion, sans cri et sans rupture dans un petit roman. Un défi littéraire émouvant.

Les interviews littéraires

Les autrices et auteurs ont de belles choses à dire sur ce qu'ils écrivent. Leurs inspirations, processus de création et motivations vous seront partagés.
Vous aurez cette chance de faire plus ample connaissance avec celles et ceux qui nourrissent cœur et esprit avec des mots.