Littérature

Découvrez toutes les actualités littéraires, nos chroniques ainsi que nos interviews d'écrivains. Nous abordons tous les styles de romans et nouvelles, quelle que soit la thématique.

Les articles récents

Geste et écriture : réflexions (2)

Découvrez Hortense Raynal, performeuse, poétesse et comédienne, tous les mardis du mois de mai à travers un cycle de quatre semaines intitulé "Geste et écriture : réflexions". Dans le deuxième volet intitulé "c'est comme une langue qui serait queer, en fait la poésie [...] notre corps devient hors catégories", elle nous explique ce que signifie "pense(r) poétiquement le monde". Dans quelle mesure ce langage a-t-il changé le corps de l'artiste?

"Il n'y a pas d'arc-en-ciel au paradis", de Nétonon Noël Ndjékéry, Hélice Hélas éditeur

Le portrait d’une Afrique multiple, diversifiée dans ses croyances, ses arts du vivre ensemble. L'humanisme collectif mis en mots, une quête de développement et d’émancipation. Une île mouvante, une société utopique, une nouvelle terre de libertés. Un récit qui prend aux tripes, car il porte en lui tout notre instinct, nos sens, toute l'oralité des histoires humaines, toute la spiritualité de la vérité, toute la sagesse portée par les mots. Une leçon d’Histoire universelle de l’Humanité, aussi, avec ses droits, tous court. Droits d'exister simplement et librement, sans devoirs : une leçon de vie.

Geste et écriture : réflexions (1)

Découvrez Hortense Raynal, performeuse, poétesse et comédienne, tous les mardis du mois de mai à travers un cycle de quatre semaines intitulé "Geste et écriture : réflexions" ; opportunité qui lui permet de "développer une pensée sur les rapports qu’entretiennent l’écriture et le geste. Dans le premier volet intitulé "Je fais des gestes car les mots me semblent parfois trop faibles", elle nous explique ce qui est l'origine de ses performances de façon poétique et touchante.

"Elle nage", de Marianne Apostolides, aux éditions La peuplade

Entrer dans un roman comme on entre, soi, dans un grand bain. Mais comment, me direz-vous : doucement ? Après s’être humecté la nuque pour la mettre à température ? Marche après marche, à reculons, ou d’un plongeon d’un seul car le corps sait ? Plongeons avec elle, oui, et puis nageons. Un roman étonnant, respirant, endurant, rafistolant, haletant, approfondissant, ponctuant !

Les actualités littéraires

Vous souhaitez être mis au courant des infos littéraires de même que des futurs événements autour du livre ?
Vous êtes au bon endroit. C'est ici que les nouvelles de dernière minute et les rendez-vous se veulent libres et sauvages. Suivez l'actualité littéraire façon Cultures Sauvages.

Les chroniques littéraires

Besoin d'inspiration pour un titre, envie de découvrir de nombreux univers ou tout simplement de remplir sa pile à lire ?
Les chroniqueurs littéraires de Cultures Sauvages sauront répondre à votre fièvre de lecture, chacun avec son style sauvage.

"Ingrid Bergman", de Denis Lachaud, aux éditions Actes Sud

Un livre étonnant, captivant et explorateur de l'être qui démarre sur une urgence de secours et ne dévoile que très progressivement la situation au lecteur. On avance pas à pas, sans vouloir aller trop vite. On découvre Ingrid, puis son identité avec elle, et sa fille Rosalie, telles qu'elles sont et peuvent se dire, on se laisse plonger au coeur d'un nœud d'interrogation. Et dans ce livre, on découvre aussi, ébahi, ému, tendu, la capacité incroyable à s’accoutumer à des situations impossibles, qu’on pourrait penser insupportables. Un roman vertigineux, funambule sur le fil de la violence, qui peut décons­truire l’individu mais ce faisant laisser entrer un passage insoupçon­nable vers la sortie de soi pour la reconstruction du moi : "La parole" sera libération.

"Requiem", de Gyrdir Eliasson, aux éditions La Peuplade

Il est venu dans la maison pour composer de la musique.. Attentif au bruissement des insectes, au chant des oiseaux ou au souffle du vent, il compose. "Marche funèbre (pour débutants)", "Étude pour violoncelle, scie et marteau", il compose. C’est quelque chose qu’il fait comme il respire, nous explique-t-il. Et le lire est délicieux. Ceci est un roman intime et intense, emportant, comme La Peuplade sait le faire. Venez lire pourquoi ?

"Je suis le dernier", d'Emmanuel Bourdieu, chez Rivages Noir

Une intrigue savamment emmêlée, une experte qui explore les dires de l'accusé façon "Lie to me". Un premier roman, ironie du premier/dernier, sombre et lumineux à la fois, sobre et intense, on sort du cadre du genre pour y plonger avec talent et respect. La sociologie, la psychologie, la philosophie sont des personnages secondaire de ce roman, il faut avouer. Bref, c'est un très très bon roman. Un face à face pointilleux, exaltant, brillant, aux phrases courtes qui percutent, puisque le vrai est l'objectif final.

"Les maisons vides", de Laurine Thizy, aux éditions de l'Olivier

Un premier roman à part, "porté par une écriture où le panache s’allie à la délicatesse", et dans lequel l'auteure, Laurine Thizy, s’impose comme une réelle découverte, talentueuse et novatrice. Gabrielle et sa rage, Gabrielle et son corps, Gabrielle et la GRS, Gabrielle et les araignées. La vie est présente, palpable, souple et intense à chaque page. Une histoire à la construction fine et intelligente, imprévisible et toute en tension, une lecture haletante, jusqu’à la révélation finale, sombre et brillante à la fois.

Les interviews littéraires

Les autrices et auteurs ont de belles choses à dire sur ce qu'ils écrivent. Leurs inspirations, processus de création et motivations vous seront partagés.
Vous aurez cette chance de faire plus ample connaissance avec celles et ceux qui nourrissent cœur et esprit avec des mots.